hêtre


hêtre

hêtre [ 'ɛtr ] n. m.
• 1301; « jeune hêtre » 1210; a éliminé l'a. fr. fou; frq. °haistr, de °haisi « fourré »
Arbre forestier (fagacées) de grande taille, à tronc droit, cylindrique, à écorce lisse de couleur cendrée, à feuilles ovales, à fleurs monoïques, à fruits ( faine) enchâssés dans une cupule. fayard. « Les hêtres, à l'écorce blanche et lisse, entremêlaient leurs couronnes » (Flaubert).
Le bois de cet arbre. Meuble, sabots en hêtre. Goudron de hêtre. créosote.
⊗ HOM. Être, êtres.

hêtre
n. m. Grand arbre (Fam. fagacées) des zones tempérées humides, à écorce lisse. Syn. (Suisse) foyard.
|| Bois de cet arbre. établi en hêtre.
|| Hêtre arbustif: arbuste d'Afrique tropicale (Fam. papilionacées), à propriétés médicinales.

⇒HÊTRE, subst. masc.
Arbre de haute taille, commun sous nos climats, à écorce lisse gris-clair pouvant fournir du tanin, portant des feuilles ovales à nervation pennée et souvent dentées, dont le bois est utilisé principalement en menuiserie, et dont le fruit est propre à faire une huile employée pour l'éclairage ou l'alimentation. Synon. région. fayard, fouteau. Bois de hêtre; bûches de hêtre (Ac.). Des coupes de bois de hêtre sculpté par les bergers (LAMART., Raphaël, 1849, p. 199). Les hêtres, à l'écorce blanche et lisse, entremêlaient leurs couronnes (FLAUB., Éduc. sent., t. 2, 1869, p. 157) :
Les hêtres se pressaient là comme un peuple. Tout un peuple debout, fait d'arbres magnifiques, aux troncs lisses, marbrés de blanc et de vert, de la stature et du volume de fûts de temples...
PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 2.
P. méton. Bois de hêtre. Coffre, table, sabots de/en hêtre. Heureux qui, rappelant le poëte champêtre, Ne verse qu'un lait pur dans sa coupe de hêtre! (BANVILLE, Cariat., 1842, p. 88).
En partic.
Hêtre rouge, pourpre. Hêtre au feuillage rouge originaire d'Amérique du Nord. Le domaine forestier de la région des Grands Lacs est marqué surtout par la présence du Chêne rouge, du Hêtre pourpre (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 528).
Oiseau du hêtre. Pinson du Nord, pinson des Ardennes. Reines des bois où chante l'oiseau du hêtre (CLAUDEL, Corona Benignitatis, 1915, p. 421). Il pleuvait sur Goure et l'oiseau du hêtre En ça du verger plein d'ombre chantait... (POURRAT, Gaspard, 1922, p. 7).
Prononc. et Orth. : [] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Homon. être. Étymol. et Hist. a) Ca 1220 hestre « jeune hêtre » (Constant Du Hamel, éd. C. Rostaing, 321); b) 1301 hestre (doc. ds GAY). De l'a. b. frq. haistr (cf. néerl. heester « arbuste »), dér., à l'aide du suff. -tr, servant à former les noms d'arbres (cf. apholtra), du rad. de haisi « buisson, fourré » qui est entré en gallo-roman sous trois formes différentes (v. hazier). Haistr est devenu roman plus tard que haisi et haisia (v. hazier), de sorte que ai y était devenu e. Il a éliminé l'a. fr. fou (v. fayard, fouet) désignant les grands arbres, tandis que hêtre était le nom donné aux jeunes troncs qu'on coupait régulièrement et qui repoussaient généralement sur les souches. Cette distinction s'est perdue par la suite et hêtre, remplaçant fou, a fini par désigner l'arbre adulte (b). Fréq. abs. littér. : 458. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 657, b) 555; XXe s. : a) 1 067, b) 446. Bbg. EKENVALL (A.V.). Hester, heister, heester, hêtre. Namn och bygd. 1945, t. 33, pp. 11-21. - PFISTER (M.). La Répartition géogr. des élém. franciques en gallo-rom. R. Ling. rom. 1973, t. 37, p. 139, 143; Die sprachlichen Berührungen zwischen Franken und Galloromanen. Z. rom. Philol. 1972, t. 88, p. 190.

hêtre ['ɛtʀ] n. m.
ÉTYM. 1210, haistre « jeune hêtre »; sens mod., 1301; a éliminé l'anc. franç. fou (du lat. fagus); francique haistr, hester, de haisi « fourré ».
1 Arbre (cit. 21) forestier (Cupuliféracées), scientifiquement appelé fagus, de grande taille, à tronc droit, cylindrique, à écorce lisse de couleur cendrée, à feuilles ovales, à fleurs monoïques, à fruits ( Faîne) enchâssés dans une cupule (induvie) à quatre lobes hérissés d'épines molles. || Noms régionaux du hêtre. Fayard, 2. fou, fouteau. || Grand hêtre (→ Fraîcheur, cit. 5; géant, cit. 15). || Hêtre rouge, hêtre pourpre (variété d'Amérique du Nord). || Écorce (cit. 3), branches, feuilles d'un hêtre (→ Bras, cit. 45; bruisser, cit. 4; cueillir, cit. 4). || Bois, forêt, cépée (cit.), couvert (cit. 5) de hêtres. Hêtraie. || « Le hêtre est surtout un arbre de futaie, mais il est aussi exploité en taillis » (Omnium agricole).Utilisation du bois de hêtre en boissellerie, carrosserie, charronnerie. || Le bois de hêtre, excellent combustible. || L'écorce du hêtre contient du tanin. — ☑ Loc. L'oiseau du hêtre : le pinson des Ardennes.
1 Revenant le long des haies à peine tracées, la pluie m'a surpris; je me suis réfugié sous un hêtre : ses dernières feuilles tombaient comme mes années; sa cime se dépouillait comme ma tête (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 295.
2 Les hêtres, à l'écorce blanche et lisse, entremêlaient leurs couronnes (…)
Flaubert, l'Éducation sentimentale, III, I.
tableau Noms d'arbres, arbustes et arbrisseaux.
2 Le bois de cet arbre. || Meuble de cuisine en hêtre, sabots en hêtre.
DÉR. Hêtraie.
HOM. Aîtres, 1. être, 2. être, êtres.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hêtre — hêtre …   Dictionnaire des rimes

  • *hêtre — ● hêtre nom masculin (francique haistr) Grand arbre (fagacée) des forêts tempérées, au tronc puissant et élancé, à écorce très fine, à petite feuilles ovales caduques. ● hêtre (homonymes) nom masculin (francique haistr) aîtres nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • Hetre — Fagus Fagus …   Wikipédia en Français

  • Hêtre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un hêtre peut désigner : le plus souvent, dans le langage courant : le Hêtre commun (Fagus sylvatica)[1], l espèce d arbre des forêts d Europe… …   Wikipédia en Français

  • HÊTRE — s. m. (H s aspire.) Grand arbre de la famille des Amentacées, dont l écorce est lisse, et qui porte une sorte de fruit appelé Faîne. Bois de hêtre. Bûches de hêtre. À l ombre des hêtres. Sous un hêtre touffu. Le hêtre sert à divers ouvrages de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HÊTRE — n. m. Grand arbre de la famille des Amentacées, dont l’écorce est lisse et qui porte une sorte de fruit appelé Faîne. Bois de hêtre. Bûches de hêtre. à l’ombre des hêtres. Sous un hêtre touffu. Le hêtre sert à divers ouvrages de menuiserie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Hetre — Katherine Jean De Hetre (* 18. September 1946 in Compton, Kalifornien; † 29. Dezember 2007 ebenda) war eine US amerikanische Schauspielerin. Sie wurde vor allem durch TV und Kinorollen in den 1980er Jahren bekannt. Filmografie 1979: The Promise… …   Deutsch Wikipedia

  • hêtre — (hê tr ) s. m. Grand arbre de la famille des amentacées, qui porte un fruit appelé faine, fagus sylvatica, L. •   Et, dans mon cabinet assis au pied des hêtres, Faire dire aux échos des sottises champêtres, BOILEAU Sat. IX.. •   Étendu, cher… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • hêtre — nm., fayard, foyard, fouteau, (arbre) : FAYÂr (Albanais, Arvillard | Albertville 021, Villards Thônes 028) || fao (Abondance 031b), faô (Morzine), faw (Moûtiers), fêê (Trévignin), feu (021), feû (031a, Albens, Cordon, Genève, Saxel 002), foo… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Hetre europeen — Hêtre européen Hêtre européen …   Wikipédia en Français